Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Regard d’artiste sur la Revue

Lisez cet article en < 1 minute

Le Cercle Musical de Bergerac peaufine les derniers réglages de la Revue qui débute en octobre prochain. Chorégraphie, costumes, musiques…en coulisse, tout le monde s’active. Et parmi les 200 personnes qui œuvrent à la mise en place du spectacle, le Cercle Musical compte une artiste plasticienne en la personne de Sari Breitburd.

Cela se passe dans un hangar de Bergerac, à l’abri des regards. Sari Breitburd est seule, face à une toile de 70m². Il s’agit d’une pièce maîtresse du décor de la Revue. Celle-ci est installée au sol, sur des caillebotis et bâchée après chaque opération.
L’artiste plasticienne travaille à partir d’une maquette déjà imaginée par le Cercle Musical « après, c’est à moi de la retranscrire sur le futur décor. Afin de respecter l’échelle, j’utilise des techniques de quadrillages que je reporte ensuite sur la toile. C’est ma troisième revue et le temps passé à peindre dépend du nombre de détails. Mais pour un décor de cet envergure, il faut compter entre 25 et 50 heures de travail.»
Sari Breitburd réalise aussi des éléments en contre-plaqué. Un travail qu’elle effectue en collaboration avec les ateliers municipaux de la Ville de Bergerac.

La revue aura lieu du 7 octobre au 11 novembre 2018 au Centre Culturel Michel Manet. Le thème retenu est « Bergerac Désir ».

3/5 - (3 votes)
X
Send this to a friend