Les controverses européennes sèment les réflexions

La 24ème édition des controverses européennes est lancée depuis le mardi 10 juillet au sein de l’IVBD (Interprofession des Vins de Bergerac et Duras). Cet événement concernant le monde agricole se tient pour la première fois à Bergerac.

Durant trois jours, des ingénieurs, chercheurs, responsables de la prospective et des co-acteurs du monde agricole débattent d’enjeux concernant l’agriculture et les relations de celle-ci avec la société. Les questions d’alimentation et d’environnement sont aussi abordées durant les débats.
Plus que des solutions, ce sont des réflexions qui sont évoquées. L’ensemble des échanges est retransmis à la Commission Européenne et à l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique).

Au départ

Les élus de la Région Nouvelle-Aquitaine, du département de la Dordogne, de la Communauté d’Agglomération Bergeracoise ainsi que ceux de la Ville de Bergerac ont manifesté leur intérêt. Mardi matin, ils ont procédé à l’accueil des participants venus du monde entier et présenté leur intérêt pour cette manifestation pilotée par la mission Agrobiosicences de l’INRA. Les débats vont se poursuivre jusqu’au jeudi 12 juillet.

Pour suivre les controverses sur les réseaux sociaux : https://twitter.com/Agrobiosciences et http://controverses-europeennes.eu/

X