Un point sur les inondations de début juin

Lors d’un point presse, Frédéric Delmarès, le président de la communauté d’agglomération Bergeracoise (CAB) et le maire de Bergerac Daniel Garrigue ont tenu un point presse. Lors de ce rendez-vous, ils ont réalisé un bilan des inondations survenues début juin.

Durant les épisodes orageux de début juin, 500 habitations du territoire de l’agglomération ont été touchées directement.
Un cumul de facteurs a conduit à ces inondations. Les pluies abondantes de décembre 2017 et celles du printemps 2018, ont gorgé d’eau les terrains. L’eau des orages de juin a donc ruisselé directement depuis les coteaux.
L’autre facteur aggravant concerne l’évacuation naturelle des eaux. Un manque d’entretien des ruisseaux appartenant au domaine privé et des effets de pont au niveau de certaines buses n’ont pas permis aux pluies de s’évacuer. Ce fut le cas particulièrement au carrefour du Combal et sur certaines zones du ruisseau de la Gabanelle, impactant très fortement le quartier du Tounet. Les services de la Ville de Bergerac et de la CAB ont nettoyé la Gabanelle et recueilli 6 tonnes de branchages et 1 tonne de déchets.

Action sur le terrain

Des actions vont porter sur l’écoulement des buses du carrefour du Combal. L’eau est venue largement déborder sur la route. Autre point sensible, le fossé de Bonnefond qui rejoint la Gabanelle. L’eau y a reflué. Une réflexion sur les ponts qui enjambent la Gabanelle doit permettre une meilleure évacuation des eaux de pluie. Enfin, une attention particulière est portée à l’ensemble du bassin versant ainsi qu’à l’urbanisation.

Partenariat

Des partenariats ont été engagés avec EPIDOR (Etablissement public territorial du bassin de la Dordogne) et les syndicats des cours d’eau. Concernant les moyens d’action, la CAB peut agir grâce à la compétence Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMPI).

X