Les cimetières passent au vert

Dans le cadre de sa politique de préservation de l’environnement, la Ville de Bergerac passe au Zéro Herbicide au sein de ses cimetières. Cet acte relève d’une convergence de plusieurs facteurs : agir sur l’environnement dans les espaces publics, préserver la santé des personnes qui fréquentent les sites et des agents municipaux, donner une image plus paysagère aux cimetières, réduire les coûts liés à l’entretien.

Du minéral au végétal

Bergerac compte huit cimetières : La Beylive, Beauferrier, Faubourg, Pont St Jean, La Conne, Marquet, Site Cinéraire et Rue St Martin.

Tous les cimetières vont progressivement changer d’aspect, laissant une part de plus en plus prépondérante à l’enherbement. Cet accent végétal aura des conséquences positives pour le drainage des sols, le cycle de l’eau mais aussi le cadre de vie. Les paysages fleuris et les espaces verts favorisent le recueillement.

Un projet de long terme

Pour parvenir à transformer l’aspect des cimetières et palier l’utilisation de glyphosate et d’antigerminatif, les agents de la Ville ont pris conseil auprès d’autres collectivités ayant déjà entrepris la métamorphose de leurs cimetières, afin d’établir une méthodologie et un échéancier.

Des tests ont été menés sur les plus petits cimetières de la ville. Là où cela a été possible, les agents ont déblayé les graviers au râteau et à la pelle. Certains cimetières comme la Beylive ou Beauferrier vont toutefois devoir faire appel à des engins de chantier pour retirer l’actuel terrassement des allées.

En octobre, les sites seront engazonnés. L’entretien sera par la suite effectué grâce à une batterie de nouvelles machines mises à disposition des agents.

A l’avenir, chaque type d’espace va demander un mode de gestion adapté. La transformation va prendre du temps, revêtir des aspects parfois peu flatteurs pour l’oeil mais les cimetières retrouveront rapidement leur charme d’antan.

X