Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

La Véloroute Voie Verte avance !

Lisez cet article en 2 minutes

Le projet de véloroute voie verte V91 s’inscrit dans un large programme d’aménagement cyclable irriguant toute l’Europe. La V91 allant de Souillac à Libourne permettra de connecter :

La véloroute de la Corrèze (V87), la « Trans-Massif Central » à l’est à l’Eurovélo 3, reliant ainsi Trondheim (Norvège), à Saint-Jacques de Compostelle (Espagne).

Classé au schéma régional et national des véloroutes voies vertes, l’itinéraire de la V91 repose sur les tronçons en site propre (voie verte) et des véloroutes utilisant des routes calmes. La CAB s’est appuyé sur un réseau viaire à faible fréquentation en bord de rivière pour la partie véloroute de l’axe principal. Afin d’avoir un tracé cohérent, un travail a également été réalisé avec les collectivités voisines, supervisé par le service compétent de la région Nouvelle Aquitaine et celui du Département de la Dordogne

Il s’agit de la création et de l’aménagement de la portion de la véloroute voie verte V91 sur le territoire de la CAB.
D’ici 2021, un axe principal de plus de 30 km longera la Dordogne et relie l’Est de la CAB (Mouleydier) à la Gironde, en longeant la rivière Dordogne.

Colonne vertébrale de l’itinérance douce, elle sera connectée aux gares, aux chemins de randonnée du PDIPR et à un réseau de vélo routes irriguant le territoire pour connecter les lieux d’hébergement à grande capacité d’accueil et les lieux touristiques emblématiques.

Le projet, estimé à 9 000 000 € HT hors acquisition, est soutenu financièrement par l’Europe, l’État, la Région Nouvelle Aquitaine et le Département de la Dordogne.

 

Cet article vous a plu ? Notez-le !
X
Send this to a friend