1ère rencontre porteurs de projets et gestionnaires de Centres de Santé

3 questions au Docteur Hélène Colombani, présidente de la fédération nationale des centres de santé (fncs)

Jeudi 12 septembre, se tenait à l’auditorium de Bergerac, la 1ère rencontre des porteurs de projets et gestionnaires. Cette réunion s’est faite autour du Centre Municipal de Santé de Bergerac et ceci en présence d’Hélène Colombani, présidente de la fédération des Centres de Santé.

Daniel Garrigue, introduisant les 1ère rencontres

Ville de Bergerac : quelles sont les missions de la fédération nationale ?

Hélène Colombani : soutenir, conseiller et apporter des outils aux gestionnaires, telles sont nos missions. Nous assurons aussi le lien avec le secteur institutionnel et le gouvernement.

Une table ronde s’est tenue toute la matinée

Ville de Bergerac : comment peut-on définir les Centres de Santé ?

Hélène Colombani : les Centres de Santé sont des structures de soins et de prévention essayant de répondre aux besoins de santé. Ils font face à une problématique de territoire. Ils portent des valeurs d’équité et de justice en terme de santé. Ils peuvent prendre différentes formes, être pluridisciplinaires et répondre aux urgences.

Ville de Bergerac : quel regard portez-vous sur cette première journée des porteurs de projets et gestionnaires de Centre de Santé ?

Hélène Colombani : c’est révélateur d’une dynamique mais aussi d’un besoin de se regrouper et de tisser un réseau avec des interlocuteurs locaux. Aujourd’hui, les Centres de Santé ne représentent que 5 % de l’offre de soin sur le territoire mais c’est grandissant. Chaque année, on compte 15 à 20 nouveaux Centre de Santé sur l’hexagone. La fédération doit donc se réorganiser devant cette augmentation. La journée du 12 septembre est le fruit de cette dynamique et elle doit nourrir une dynamique nationale.

X