Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Sauvons les classes de Bergerac !

Lisez cet article en 2 minutes

Depuis 2006, la commune de Bergerac a perdu 485 élèves et les indicateurs de la natalité dans notre ville ne laissent pas supposer une augmentation des naissances, bien au contraire.

La municipalité, en lien permanent avec la Direction des services départementaux de l’Éducation Nationale, travaille depuis de nombreuses semaines afin d’éviter une perte trop lourde de moyens d’enseignements.

Ainsi un retrait jusqu’à six enseignants par l‘Éducation Nationale était envisagée pour la rentrée 2021.

La Ville de Bergerac s’est mobilisée afin de garantir un confort de scolarisation pour tous les élèves.

En conséquence, et pour apporter une solution équilibrée, la municipalité envisage une réorganisation scolaire des secteurs de Romain-Rolland et de La Moulette pour permettre le maintien de 4 enseignants qui devaient être retirés par l’Éducation Nationale.

Pour ce qui concerne l’école Romain-Rolland

Il est à préciser que l’école Romain-Rolland, ne répond plus aux normes de sécurité et a reçu un avis défavorable de la commission de sécurité à la poursuite de l’activité scolaire. Des travaux ont dû être réalisés en urgence, pendant les vacances de février, afin de maintenir l’activité scolaire jusqu’au mois de juin.

Alimentée artificiellement par des élèves hors secteur, seuls 34 élèves seront à rescolariser dans une autre structure scolaire à la rentrée.

La réaffectation du bâtiment Romain-Rolland restera dans le giron de l’éducation puisque la Ville de Bergerac envisage de créer un lieu à vocation culturelle ouvert à tous au sein de ce bâtiment de l’hyper-centre.

Pour ce qui concerne l’école La Moulette

L’école La Moulette a, quant à elle, perdu près de 40 % de ses effectifs en 6 ans.

Également alimentée de façon artificielle par des élèves hors secteur, seuls 23 élèves seront à rescolariser dans les établissements scolaires de proximité.

Cette école, avec ses deux bâtiments distincts et ses sanitaires au sein du restaurant scolaire, a une structure peu adaptée pour des classes maternelles.

Ce bâtiment gardera une vocation éducative puisqu’il sera utilisé par le Centre de Formation des Apprentis.

Cette réorganisation permettra de maintenir les moyens d’enseignement et conforter les effectifs des écoles de Bergerac.

Une attention particulière sera portée sur chaque enfant et chaque famille sera accompagnée dans ce changement nécessaire.

Des réunions de concertations sont prévues prochainement avec les enseignants ainsi que les parents d’élèves des écoles concernées.

Oui, SAUVONS LES CLASSES DE BERGERAC !

X
Send this to a friend