Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Romane Bassi, la guitare comme une évidence !

Lisez cet article en < 1 minute

On dirait pas comme ça ! Romane Bassi, 15 ans, lycéenne à Bergerac, paraît bien sage. Et pourtant, lorsque qu’une guitare électrique lui tombe entre les mains, l’ambiance change radicalement.

Dès les premières notes, le rock prend le pouvoir et le son monte. Sur les réseaux sociaux, la jeune fille distribue depuis son salon les solos de Bryan May, de Dire Straits ou encore les reprises de Muse. Des sons bien éloignés de son époque et pourtant « c’est la musique que j’aime » indique-t-elle.

Du travail

Si Romane débute par du ukulélé, l’appel de la guitare va vite devenir une évidence. Les cours s’enchaînent, puis la jeune fille, bien soutenue par sa famille, s’équipe en matériel audio et vidéo. Une mise en scène de son talent qui « me permet d’accepter mon image et de braver ma timidité ». Le résultat est là, implacable, brillant.

Un avenir certain

Malgré tout, sous l’apparente facilité, ce sont « plusieurs heures de répétitions par jour. Je fais mes devoirs au lycée. La guitare c’est après, à la maison. Parfois j’adapte les tablatures. D’autres fois je compose » fait valoir la musicienne. La suite pour la lycéenne, ce sont des études qui se profilent au lycée Camille Jullian à Bordeaux et un destin tourné vers « la musique et le spectacle », comme une évidence !

X
Send this to a friend