Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Les chèques d’accompagnement personnalisés vont remplacer l’Epicerie Sociale.

Lisez cet article en 2 minutes

La Ville de Bergerac et le Centre Communal d’Action Sociale vont mettre en place des Chèques d’Accompagnement Personnalisés (CAP). Ce dispositif prendra effet en juillet prochain et se substituera à l’Epicerie Sociale installée rue des potiers.

Ces CAP seront distribués sur prescription du CCAS et seront accessibles à de nouveaux bénéficiaires (étudiants, travailleurs précaires…) qui jusqu’ici n’avaient pas un accès aisé aux services de l’Epicerie Sociale. Ces CAP sont plus équitables et moins stigmatisants. Ils offrent aussi à son détenteur la possibilité de se rendre dans des magasins de « tous les jours » et d’y acheter des produits alimentaires (hors alcool) et d’hygiènes. Pour le bénéficiaire, l’offre de produits sera supérieure à celle de l’Epicerie Sociale et il pourra mieux répondre à des besoins spécifiques. Certaines personnes, soumises à des régimes alimentaires, ne trouvaient pas forcément les produits adaptés dans le magasin municipal. Les demandes concernant la fourniture de lait infantile étaient difficiles à satisfaire. Ils permettent également souplesse et réactivité et donneront la possibilité de toucher une diversité de profils : jeunes, personnes marginalisées, relogement d’urgence (péril, incendie) en plus des familles et des personnes isolées. 

Ils sont également intéressants pour les personnes en situation d’emploi qui ne peuvent pas se rendre à l’épicerie en raison d’horaires non compatibles. 

Ils permettent d’éviter le gaspillage. Et, utilisés dans des enseignes de Bergerac, ils participeront à l’économie locale.

Les bénéficiaires devront donc passer par les services du CCAS pour obtenir leur chèque. Ce sera l’occasion de mettre en place un suivi personnalisé et durable de la situation individuelle afin d’inscrire l’usager dans une démarche d’autonomie favorisant ainsi une écoute et un accompagnement sur la durée.

Aide alimentaire doublée

Le montant d’aide, en termes de pouvoir d’achat des usagers, représentait jusqu’alors, 36 000 € environ. Cette enveloppe sera doublée passant ainsi à 70 000€ pour cette première année, soit le double de l’Epicerie sociale aujourd’hui.

Marche à suivre

Le Conseil d’administration du CCAS vient de voter en ce vendredi 5 mars le dispositif. Dès lors un appel d’offre va être engager pour trouver un prestataire capable d’éditer les chèques et d’établir des accords avec les commerces Bergeracois. Ce changement de politique d’aide alimentaire trouve ses origines dans la crise sanitaire. Durant les mois de confinement, l’État a versé au CCAS des chèques d’accompagnement. Le dispositif s’est révélé adapté et plus équitable et a permis une solution réactive aux problèmes rencontrés. Une solution qui va devenir pérenne dans les mois à venir et qui permettra de renforcer les liens avec les bénéficiaires.

5/5 - (1 vote)
X
Send this to a friend