Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

La Fibre à Bergerac : où en est-on ?

Lisez cet article en 4 minutes

La Ville de Bergerac a interrogé Jacques Broyer, Directeur des Relations avec les Collectivités Locales Dordogne et Lot-et-Garonne chez Orange concernant le déploiement de la fibre dans la cité.

Ville de Bergerac : Que dit la loi en matière de développement de la fibre ?

Jacques Broyer : Les objectifs fixés par le Gouvernement dans le cadre de l’actuel Plan France Très Haut Débit sont de garantir le bon haut débit pour tous d’ici fin 2020 et le très haut débit pour tous d’ici fin 2022.

Pour atteindre ces objectifs, trois types de zones ont été définies et les rôles répartis entre acteurs privés et collectivités territoriales :

  • Les « zones très denses » (ZTD), sur lesquelles les opérateurs privés, fournisseurs d’accès, doivent tous déployer leur propre réseau ;
     
  • Les « zones AMII » (Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement), sur lesquelles un ou plusieurs opérateurs privés ont manifesté leur intérêt pour déployer sur leurs fonds propres un réseau en fibre optique jusqu’à l’abonné ;
     
  • Les « zones RIP » (Réseau d’Initiative Publique), dans lesquelles le réseau est déployé par des collectivités territoriales, mobilisant à la fois des financements publics et des investissements d’opérateurs privés pour ces zones moins denses, souvent rurales.

Ville de Bergerac : Pourquoi est-ce l’opérateur Orange qui déploie la fibre sur la cité de Bergerac ?

Jacques Broyer : Afin de répondre aux enjeux du Gouvernement et de son Plan France Très Haut Débit, Orange a répondu en 2011 à l’Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement (AMII) lancé par le Gouvernement pour déployer la Fibre Optique sur ses fonds propres sur un certain nombre de villes en Nouvelle-Aquitaine dont Bergerac et l’Agglomération de Périgueux pour la Dordogne.

Ville de Bergerac : Quand a démarré l’installation de la fibre à Bergerac ?

Jacques Broyer : Les travaux de déploiement de la fibre optique à Bergerac ont débuté en 2015 par des études techniques pour finaliser, en coordination avec la Mairie, l’implantation du nouveau réseau et des armoires de rue (Point de mutualisation de zone).

Orange construit un nouveau réseau 100% Fibre de bout en bout depuis le nœud de raccordement optique jusqu’au domicile des bergeracois.

Le déploiement de la fibre s’effectue en plusieurs étapes : ce nouveau réseau est d’abord déployé dans les rues. C’est au cours de cette étape de travaux que les armoires de rue (Point de mutualisation de zone) sont implantées. La fibre est ensuite installée à l’intérieur des immeubles. Un Point de Branchement optique est installé sur chaque palier, dans le respect de l’esthétique des parties communes ; Orange propose également ce même type de raccordement pour les maisons individuelles dans les zones pavillonnaires.

Dès lors que les travaux d’Orange sont terminés et après délais réglementaires, la fibre est disponible à la commercialisation par tous les fournisseurs d’accès internet (FAI). Les différents (FAI) peuvent se raccorder aux immeubles fibrés par Orange dans le cadre défini par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes), permettant ainsi à chaque foyer de choisir son opérateur de services en toute liberté. Lors de l’installation de la fibre dans les logements, toutes les précautions nécessaires sont prises par les techniciens pour respecter l’habitat des clients.

En novembre 2016, les 1ers logements bergeracois étaient raccordés à la fibre optique. Aujourd’hui, près de 5 000 logements sont éligibles.

Ville de Bergerac : Il était prévu un raccordement de tous les foyers bergeracois en 2020. Les délais seront-ils tenus ?

Jacques Broyer : Les travaux se poursuivront en 2020 pour raccorder l’ensemble des logements bergeracois, conformément aux engagements pris par Orange auprès de l’Etat.

Ville de Bergerac : Quels sont les obstacles que vous avez rencontrés lors de l’installation du réseau ?

Jacques Broyer : Comme dans tout déploiement de réseau fibre, nous sommes confrontés à des difficultés techniques liées aux infrastructures en place qu’il faut reprendre comme des conduites souterraines endommagées ou des appuis aériens surchargés. Nous souhaitons également préserver le patrimoine historique de la vielle ville qui complexifie le déploiement sur ces zones protégées. Enfin, nous rencontrons également quelques refus de tiers sur la mise en place de boîtiers fibre en façade. Nous devons aussi prendre en compte des périodes de gel de travaux pendant la période touristique estivale.

Ville de Bergerac : Comment les Bergeracois peuvent-ils se tenir informé de l’arrivée de la fibre dans leur logement et comment doivent-ils se manifester pour obtenir ce service, auprès de qui ?

Jacques Broyer : Toutes les démarches concernant l’arrivée de la fibre sur Bergerac sont disponibles sur le site http://reseaux.orange.fr/decouvrir-le-reseau/a-la-maison/fibre-comment-avoir-la-fibre

Ville de Bergerac : Quel est le procédé technique de la fibre ?

Jacques Broyer : La fibre optique est la technologie la plus récente en matière d’accès à Internet. Il s’agit d’une vraie révolution technologique. C’est un fil de verre qui permet d’acheminer des débits d’informations considérables à la vitesse de la lumière, et ce en symétrique, sans atténuation ni affaiblissement du signal transporté. 

Ville de Bergerac : Pourquoi choisir la fibre plutôt qu’un autre support pour se relier à internet ?  

Jacques Broyer : Ce réseau est le plus adapté pour répondre aux besoins des usages résidentiels et professionnels :

• Le FttH (Fiber to the Home) propose les débits les plus rapides en émission comme en réception des données car c’est un réseau 100% fibre optique de bout en bout ;

• Le FttH déployé par Orange permet d’accompagner la multiplication des écrans et l’évolution des nouveaux usages internet et multimédia grâce à des débits nettement plus rapides que ceux de l’ADSL ;

Avec la fibre optique, il est possible d’utiliser tous les écrans – télévisions en Ultra-HD, tablettes, smartphones, ordinateurs, consoles de jeux – en simultané au sein d’un même foyer avec un confort d’usage exceptionnel.

C’est à l’évidence le support idéal pour accompagner la révolution du multimédia et du numérique qui se caractérise par une explosion des terminaux connectés avec en moyenne 8,5 écrans par foyer.

 Carte de déploiement de la Fibre Optique

X
Send this to a friend