Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Bergerac, un territoire à énergie positive pour la croissance verte : financement des travaux d’éclairage des sites sportifs

Lisez cet article en 2 minutes

Le territoire du SCoT du Bergeracois via la candidature du Syndicat de Cohérence Territoriale du Bergeracois (SyCoTeB), a été retenu dans le cadre de l’appel à projets pour mobiliser 200 « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » lancé par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

L’objectif de ce dispositif était de donner une impulsion forte pour encourager les actions concrètes qui peuvent contribuer à :
– atténuer les effets du changement climatique, pour que la France soit exemplaire lors de la Conférence climat de Paris 2015. – encourager la réduction des besoins d’énergie et le développement des énergies renouvelables locales,
– faciliter l’implantation de filières vertes pour créer 100 000 emplois sur trois ans,
– reconquérir la biodiversité et valoriser le patrimoine naturel.

Les lauréats

Les structures lauréates se sont vues attribuer, pour l’ensemble du territoire, une aide financière pouvant aller de 500 000 € à 2 millions d’euros “en fonction de la qualité des projets et de leur contribution aux objectifs inscrits dans la loi de transition énergétique pour la croissance”.

Par lettre en date du 10 avril 2015, le Président du SyCoTeB a proposé à chaque commune et EPCI du SCoT, de présenter au syndicat des projets répondant à la mise en œuvre de ces objectifs et répondant aux objectifs du SCoT (isolation thermique des bâtiments, modernisation de l’éclairage public, changement de chaudière, véhicules électriques, aires de covoiturage, etc…), certains de ces projets pouvant éventuellement s’inscrire dans le dispositif « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » et bénéficier d’une aide financière.

La commune de BERGERAC a transmis un dossier relatif aux projets suivants :
– Rénovation de l’éclairage des sites sportifs du stade de Campréal, de la plaine des Jeux de Picquecailloux, du stade Gaston Simounet et du tennis Millet.

L’objectif

L’objectif de ces travaux étaient d’améliorer l’efficacité énergétique de sites sportifs et réduire les consommations d’énergies liées à l’éclairage en remplaçant l’ensemble des appareillages énergivores par des appareils à LED. Également, améliorer la sécurité des usagers en offrant des niveaux lumineux adéquats ainsi qu’une bonne uniformité tout en réduisant les nuisances lumineuses.
Ce projet a été intégré par avenant à la convention cadre signée le 9 septembre 2015 par Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie et Monsieur Pascal Delteil, Président du SyCoTeB.

Les tranches de travaux

2017 – travaux réalisés su stade de Campréal : 40 000 euros
2018 -2019 – Travaux réalisés à la plaine de Picquecailloux : 150 000 euros
2019 – travaux réalisés au stade Gaston Simounet : 370 000 euros
2019 -2020 : travaux réalisés au tennis club du Millet : 37 700 euros.

L’ensemble a fait l’objet d’une subvention de 131 930 euros de la part du plan Territoire à Energie Positive

Send this to a friend