Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Bergerac, le panache du Périgord

Lisez cet article en 2 minutes

UNE BANNIÈRE POUR FÉDÉRER
Des volutes aux rappels symboliques surmontent le nom de Bergerac, sous-titré « le panache du Périgord » : l’image a commencé à circuler depuis le début de l’année, dans un premier temps par son utilisation sur l’application mobile de la ville pour débuter un plan de marketing territorial qui s’inscrit dans la continuité du dispositif « Coeur de Ville ».
« Nous avons commencé cette démarche en 2019, à l’échelle de la Communauté d’Agglomération Bergeracoise avec trois objectifs majeurs », explique Laurence Rouan, 1ère adjointe au maire de Bergerac, en charge de la culture, des animations ville et de la communication. « Il s’agit de renforcer le rayonnement et la notoriété du territoire, de créer une dynamique et une synergie entre les acteurs locaux, et de se différencier des autres territoires par notre attractivité commerciale et touristique.
Ceci passe logiquement par l’adoption d’un nom de marque, aujourd’hui prêt à jouer son rôle.»

PORTER HAUT LES VALEURS ET ATOUTS DE LA VILLE
Si Cyrano n’est pas directement cité, il reste présent par son esprit à travers une représentation plus allégorique. « Le panache » reprend les caractéristiques identitaires qui font l’ADN de la cité, poursuit l’élue. Il traduit ses valeurs : bon vivant, audace, panache à la française et l’éloquence.
Cette marque est dorénavant associée à une ville de 28 000 âmes où il fait bon vivre, un cocon rural qui compte un aéroport international et qui se situe à moins d’1h10 de Bordeaux par le rail… Une ville labellisée « d’Art et d’Histoire » dont la rivière Dordogne est classée réserve mondiale Homme et Biosphère à l’UNESCO. Le territoire de Bergerac est fort de traditions viticoles, arboricoles et maraîchères ainsi que d’une grande richesse associative et sportive.
Bergerac développe de toute évidence des atouts séduisants, puisqu’en janvier 2021 le site Internet « Particulier à Particulier » la classait en 7e position des villes moyennes de France par le nombre des recherches d’achat de biens immobiliers (derrière Carcassonne mais devant Bayonne !).
Encore une dose d’attractivité ? Depuis le 3 mai, Bergerac est labellisée « campus connecté » par le ministère de l’Enseignement Supérieur, pour ouvrir aux étudiants bergeracois l’enseignement universitaire à distance.

3.6/5 - (8 votes)
X
Send this to a friend