Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Bergerac améliore son habitat avec Roxhana

Lisez cet article en 2 minutes

«  Roxhana » : sous ce patronyme très local se trame la nouvelle Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat – Renouvellement Urbain (OPAH-RU) 2019-2023. Elle concerne la Ville de Bergerac et va permettre de soutenir les propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux dans le logement qu’ils occupent ou qu’ils destinent à la location.

Ce dispositif est financé par la CAB, la Ville de Bergerac, l’ANAH et le Conseil Départemental de la Dordogne. Pour être éligible, il faut être propriétaire et remplir certaines conditions. L’objectif pour la Ville de Bergerac est de revitaliser son centre-ville en rénovant notamment des logements vacants , améliorer les performances thermiques des logements et/ou les adapter au vieillissement et à la perte d’autonomie.

L’association Soliha Dordogne

Soliha, c’est l’équipe qui anime, conseille et accompagne gratuitement les propriétaires désireux de monter des dossiers. Une permanence est assurée tous les lundis matin à l’Hôtel de Ville de Bergerac, de 9h30 à 12h.

L’exemple de la famille Queyrel

Bruno et Nicole Queyrel possèdent un immeuble familial en plein de cœur de Bergerac. Celui-ci date du 16ème siècle. Il y a 5 ans de cela, ils entendent parler de l’OPAH-RU et s’engagent alors auprès de l’ANAH pour débuter un projet de réhabilitation et valoriser 4 appartements. Le site est dans un état de délabrement avancé. En quelques années, un travail de titan est réalisé tout en conservant l’esprit des lieux. Eau, électricité, maçonnerie, menuiserie, escalier monumental…tout a été refait selon les préconisations d’un maître d’œuvre. Aujourd’hui, les quatre appartements sont à louer avec des loyers bas. Une véritable prouesse rendue possible grâce au dispositif.

Un chemin sinueux

Si le couple bergeracois est satisfait et fier du travail effectué, il souligne que le traitement du dossier demande beaucoup de rigueur et de méticulosité «  c’est un boulot à temps plein » indique Bruno Queyrel qui poursuit « après cinq années, je peux me vanter d’une certaine expérience et je peux même amener de nombreux conseils aux uns et aux autres qui désirent se lancer dans l’aventure. Nous sommes fiers d’être arrivés au bout et nous sommes heureux d’avoir pu faire cela à Bergerac, ma ville de naissance et de résidence

5 ans puis 9 ans

Concernant l’investissement, Bruno Queyrel estime que le budget se monte à 2/3 d’apport personnel pour 1/3 de subvention. Les loyers quant à eux doivent obligatoirement être bas durant 9 ans. Reste que l’immeuble possède aussi un local commercial qui fera l’objet d’un nouveau projet.

Contacts : Permanence à l’Hôtel de Ville de Bergerac tous les lundis matin de 9h30 à 12h – Tel : 05 33 12 01 04
www.roxhana.fr et Facebook

Cet article vous a plu ? Notez-le !
X
Send this to a friend