Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Risques d’inhalation de monoxyde de carbone

Lisez cet article en 2 minutes

Monoxyde de carbone : comprendre d’où il vient

Incolore, inodore, sans saveur et non irritant, le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique imperceptible. Pendant l’hiver, il est à l’origine de nombreuses intoxications dues principalement à l’utilisation inappropriée de matériel comme :

· Les chauffages d’appoint (chaudière, chauffage d’appoint, poêle, cheminée, etc.)

· Les groupes électrogènes,

· Des installations de chauffage mal entretenues,

· Et de l’obstruction des systèmes d’aération dans les logements ne permettant pas une bonne évacuation des gaz de combustion.

Le monoxyde de carbone est produit par la combustion incomplète de n’importe quel combustible (bois, charbon, gaz naturel, fuel, essence, propane, etc.)

En Nouvelle-Aquitaine, entre le 1er septembre 2021 et le 31 août 2022, 49 signalements d’intoxication ont été reçus et gérés par l’ARS. La majorité des victimes ont été prises en charge en milieu hospitalier, un décès a été déploré. Plusieurs intoxications ont également eu lieu en milieu professionnel ou dans des établissements recevant du public, exposant potentiellement un plus grand nombre de personnes. Pourtant, ces accidents sont évitables !

Monoxyde de carbone : les dangers

QUELS SYMPTÔMES ?

Une fois respiré, il provoque :

➡️ Maux de tête,
➡️ Fatigue,
➡️ Nausées,
➡️ Malaises ou paralysies musculaires.

Une intoxication sévère peut conduire au coma et au décès, parfois en quelques minutes seulement.

QUE FAIRE SI L’ON SOUPÇONNE UNE INTOXCATION ?

➡️ Aérer immédiatement la pièce,
➡️ Stopper les appareils à combustion,
➡️ Quitter les lieux au plus vite,
➡️ Appeler les secours (112), les pompiers (18) ou le Samu (15).

Attendez la venue d’un professionnel qualifié avant de revenir sur les lieux.

Monoxyde de carbone : 5 conseils pour éviter les intoxications

Afin d’éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, certaines recommandations doivent être respectées :

· Faites entretenir vos appareils de combustion chaque année par un professionnel,

· Veillez à la bonne aération de votre logement 15 minutes par jour (même s’il fait froid), et veillez à ne pas boucher les dispositifs d’aération,

· Faites ramoner vos conduits d’évacuation des gaz brûlés chaque année,

· N’allumez vos poêles ou cheminées que s’il fait froid,

· Faites bon usage des appareils de combustion : évitez les chauffages d’appoint à base de pétrole, ou le réserver pour une utilisation brève et par intermittence.

Attention :

o Les cuisinières, braseros, etc., sont inappropriés pour chauffer votre logement,

o Les barbecues ne doivent être utilisés qu’en extérieur.

Cet article vous a plu ? Notez-le !
X
Send this to a friend