Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

L’entretien différencié des espaces verts

Lisez cet article en 2 minutes

Le Service Espaces paysagers de la Ville de Bergerac a adopté, depuis plus de 15 ans, un entretien différencié de ses espaces verts de manière à s’inscrire dans un développement plus durable, visant notamment à mieux préserver la biodiversité. De plus en plus utilisé, il est en phase avec la transition écologique souhaitée par la Ville.

Ainsi, selon les espaces, les hauteurs et les fréquences de tontes sont différentes. Il ne s’agit pas d’absence d’entretien.

Cette opération permet de préserver des fleurs « sauvages » ou de favoriser leur réapparition et avec elles, celles de certains animaux : oiseaux, papillons, abeilles et autres insectes pollinisateurs dont la survie dépend entièrement de cette flore spontanée.

Ces différentes prestations peuvent prendre la forme de tontes rases régulières (type pelouse soignée) comme au Parc Jean Jaurès ou de tontes plus raisonnées avec des variations de hauteur et de fréquence d’interventions.

Sur les parcs les plus importants, il est recherché le développement du fauchage tardif (un seul fauchage annuel en août/septembre) qui permet de conserver ou de réinstaller des espèces en voie de disparition.

Sur les secteurs les plus naturels, en particulier au voisinage des cours d’eau, un pâturage extensif (ânes et moutons en petit nombre) peut être mis en place pour préserver encore mieux la dynamique avec des prairies naturelles et gérées en partie par du pâturage « extensif » (ânes et moutons en petit nombre).

Il s’agit d’une approche nécessitant une meilleure cohérence entre utilisation des espaces concernés, les moyens utilisés et les enjeux environnementaux.

X
Send this to a friend