Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Maréchal de France

Nommé Duc de Biron par faveur d’Henri IV dont il fût l’ami et le compagnon d’armes d’arme, appelé par ce dernier : « le plus tranchant outil de mes victoires » car courageux jusqu’à la témérité. Présent auprès de lui à Bergerac en 1577, lors de la signature de la paix de Bergerac. Il le trahit deux fois en complotant avec le roi d’Espagne.

Exécuté à la Bastille le 31 juillet 1602. En représailles, les habitants du village de Biron (Dordogne), situé au pied de son imposant château, décapitèrent la cime des grands arbres pour marquer leur révolte et auraient décidé, selon une légende fermement établie, de ne plus donner à leurs futurs enfants, le prénom d’Henri.

X