Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Benoit Tihy : un face à face de 3h30 avec Maradona

Lisez cet article en 2 minutes

Agent retraité de la Ville de Bergerac depuis peu, Benoit Tihy aura avant cela réalisé une carrière de 18 années comme footballeur avec au compteur plus de 500 matches dont deux face à Diego Maradona.

« Je suis le seul joueur en France à avoir joué contre lui pendant 3h30 » revendique Benoit Tihy. On est en septembre 1986 et le Toulouse Football Club est opposé en match aller et retour à Naples dans le cadre de la Coupe d’Europe. Benoît Tihy se souvient très bien de ce moment particulier en Italie « notre entraîneur Jacques Santini me convoque avec deux coéquipiers et demande : qui veut marquer Maradona ? Cela faisait 10 jours que j’attendais cela. Je n’ai pas hésité. J’avais l’occasion d’affronter le numéro 1 mondial. Il venait d’être champion du Monde deux mois avant avec l’Argentine.»

L’entrée dans le stade

Le stade de Naples se nomme San Paolo. Ce jour-là, 77 000 personnes sont là pour encourager «Maradona. C’est lui que la foule voulait. Je devais faire un bon match, sans le blesser. Il fallait que je sois bon. » Ce jour-là, Benoit Tihy est bon. Mais cela ne suffira pas. Son club s’incline 1 à 0. Reste encore le match retour à jouer à Toulouse et cette fois, c’est le TFC qui l’emporte 1 à 0. Il faut donc passer par la séance des tirs au but et Benoit Tihy se souvient « on mène 4 à 3. Seul Maradona n’a pas encore tiré. Logiquement, ça doit faire 4 à 4. Jacques Santini m’invite à me préparer pour le penalty suivant. Sauf que je n’aurai pas à le tirer car Maradona envoie le ballon sur le poteau de notre gardien Philippe Bergeroo. La balle vient ensuite percuter le corps de Philippe qui n’avait pas bougé. On est qualifié. Ce soir là on terra plusieurs heures à sortir du stade et à fendre la foule.»

Un joueur de football

« Maradona n’a jamais oublié d’où il venait. Voilà ce qu’il le caractérisait. Il a joué pour Naples et terminé premier du championnat italien devant la Juventus et L’inter de Milan qui étaient des formations richement pourvues. Il a mené sa sélection au titre de champion du monde. C’est un personnage qui aimait le football, le jeu et les joueurs. Il n’y avait pas de triche » se souvient Benoit Tihy qui se rappelle que lors de cette rencontre retour à Toulouse  » il a fait 25 mètres jusqu’à moi pour me féliciter ce juste avant la séance de tirs au but.» Quant à l’après carrière de Maradona, Benoit Tihy ne juge « à cette époque, les sportifs de ce niveau ne s’appartenaient pas ».

Benoit Tihy a joué 18 en professionnel a été joueur et entraîneur à Bergerac de 1993 à 2000 et en 2010

X
Send this to a friend