Tout est en Orgue

Les festival ” Orgue en Fête ” est devenu un rendez-vous majeur de l’automne à Bergerac. Cette rencontre musicale, très prisée du public, se déroule cette année sur le thème ” Quand Cyrano tutoie la Capitale”.

Vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 octobre, plus de 600 personnes vont prendre du plaisir à écouter des organistes parisiens de renom. Cette rencontre musicale a trouvé son public. Les mélomanes avertis se mélangent à un public familial. Un état d’esprit revendiqué par l’association Les Amis de l’Orgue qui pilote ce festival.

A chacun son orgue

Bergerac concentre plusieurs orgues. Celui de Notre-Dame considéré comme Romantique et Baroque a été reconstruit en 1978. Il revendique de la puissance grâce à ses 3 000 tuyaux. L’orgue St Jacques est qualifié de ” grand cru ” par Uriel Valadeau, l’organiste de Bergerac. Il s’agit là d’un Cavaillé-Coll, classé en 1993 et sauvé grâce à la mobilisation de l’association et de plusieurs partenaires.

Des orgues dans la Rue

Plutôt associé aux églises, l’orgue a été inventé pour illustrer de façon sonore les jeux du cirque. Cet instrument au gabarit impressionnant avait une vocation populaire. Il faut dire que dans le ventre de l’instrument se cache bon nombre de tuyaux capables de retranscrire les sonorités d’un orchestre. Une spécificité qui requiert pour l’entretien et la fabrication d’un orgue l’intervention de bon nombre de corps de métiers actuels et passés. Ainsi, les nouveaux orgues font appel aux technologies du numérique.

3 jours de fête

Tout le programme est à retrouver sur le site d‘Orgue en fête

X