Les Centres Sociaux au coeur des Arts

Les centres sociaux de Bergerac se sont mis au diapason du Mai des Arts déclinant leurs activités autour de la culture et de l’art.

Au centre social Germain Tillion, les enfants et animateurs ont travaillé autour de l’Arte Povera. Guidé par l’artiste Michel Brand, ils ont construit un tunnel à base de branchages dans un esprit Land Art.
Un autre volet de la création a aussi été exploré, à base d’objets récupérés. Un cintre, une chaussure, un sabot, quelques tiges en fer ainsi que des éléments tirés de la nature ont permis de réaliser des oeuvres d’arts. Les enfants de Germaine Tillion, avec le concours d’animateurs et bénévoles, ont transformés la matière première en limant, découpant, sciant…Au final des personnages sont nés et des objets colorés se sont animés, en conservant l’idée de l’Arte Povera. L’ensemble des œuvres a fait l’objet d’une exposition.

Du fusain à la Brunetière

Du côté de la Brunetière, les enfants des écoles étaient conviés à une rencontre avec les dessins et tableaux de l’artiste Ludovic Boulard Le Fur. Celui-ci travaille au fusain. Une technique et un matériaux qui permet aux jeunes visiteurs de se plonger dans les techniques liées à la préhistoire.
Autour d’une table, l’animatrice culturelle de la Ville de Bergerac Sylvie Carpentier, a permis aux élèves de dessiner «  à la manière de… » Ludovic Boulard Le Fur. Sur une grande feuille blanche, ils ont créé une forme, sans consistance, puis ils ont fait appel à leur imagination pour donner un aspect concret à leur œuvre en utilisant les techniques liées au fusain.

X