Le train est à l’heure

Dans le cadre de la rénovation de la voie SNCF Bergerac – Libourne, des travaux sont actuellement effectués sur la partie bergeracoise.

Mardi 2 avril, le train usine est à Bergerac, face à la Rue Ernest Renan

Des passages à niveaux bloqués, des routes embouteillées, la circulation à Bergerac est compliquée ces derniers jours à cause du train usine qui est à la manoeuvre. Celui-ci mesure plus de 800 mètres de long. L’importance du convoi rend obligatoire la fermeture des passages à niveau et ce de façon parfois aléatoire.

105 000 traverses sont remplacées sur la totalité du chantier ainsi que 125 km de rails

Une machine infernale

Le train usine peut remplacer en une journée entre 800 m et 1km400 de voie, rails, traverses et ballast compris. Dans un premier temps, les attaches des rails sont déboulonnées, les vieilles traverses sont enlevées et remplacées par des traverses neuves en béton. Les longs rails neufs sont progressivement mis en place sur les traverses et soudés entre eux. Il en sera ainsi sur 60 km de voie et ce jusqu’à la fin juin.

Dans le sens Bergerac – Sarlat

Le train évolue dans le sens Bergerac – Libourne et quitte en ce début avril Bergerac. Côté humain, une soixantaine d’ouvriers s’activent sur le train usine dit suite rapide. Au total, plus de 500 personnes sont concernées par le chantier sur sa globalité et c’est Patrick Chaumeil, SNCF réseau, qui supervise l’avancée des travaux .

Ce sont des morceaux de rail de plus de 400 m qui sont installés et soudés entre eux.

Passages à niveau rouverts petit à petit

La réouverture de la ligne est prévue le 30 septembre 2019. Quant aux passages à niveau situés à Bergerac, leur fermeture devrait être encore effective jusqu’à la mi-avril, le temps d’ajuster les rails.


X