Le moustique tigre, comment lutter ?

Pour enrayer la propagation du moustique tigre, il n’existe qu’une action : éliminer les gîtes larvaires. C’est aux endroits où l’eau stagne que les moustiques pondent leurs oeufs. Une petite bassine d’eau, un regard de caniveau, une petite écuelle avec un résidu d’eau…sont les lieux privilégiés par le moustique. Sachez aussi qu’il n’aime pas les milieux naturels comme les rivières. Ses larves y sont dévorées par les poissons et autres libellules.

Du côté de la Ville de Bergerac, une quarantaine d’agents ont été formés pour éliminer ces gîtes larvaires sur le domaine public et des actions d’informations préventives sont menées par des agents dans le domaine privatif.

Les traitements

Le moustique tigre s’adapte très bien aux traitements et développe des résistances. Il va désormais falloir s’adapter à sa présence et adopter les bons gestes. Le seul moyen d’éradiquer sa présence est d’éviter d’avoir chez soi des eaux stagnantes ou alors de les renouveler régulièrement, le cycle d’éclosion du moustique étant de 7 jours seulement.

Le cycle du moustique

Le moustique tigre est arrivé en France à Menton par le biais d’un camion de pneus dans lesquels de l’eau stagnait. Le moustique tigre se propage par nos réseaux routiers. En revanche, les populations adultes de moustiques tigres disparaissent avec le froid. Seuls les œufs sont résistants aux basses températures et ils éclosent au mois d’avril.

X