Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Julien Lidon, médaillé à Paris

Alexandre Mortessagne (à gauche), Julien Lidon (au centre), Geoffroy Lassimouillas (à droite)

Julien Lidon, apprenti charcutier-traiteur à Bergerac dans la Maison Beaufils*, vient de décrocher une médaille de Bronze au Concours du Salon de l’Agriculture.

« Je suis à la fois fier de ma réalisation mais j’ai aussi quelques regrets quant au fait de ne pas terminer premier » indique d’entrée le jeune homme de 18 ans. Il faut dire que la galantine de porc accompagnée de sa terrine végétale et ses déclinaisons auront demandé deux jours et demi de travail ainsi que « des heures et des jours d’entraînement, en plus de son travail » relève Geoffroy Lassimouillas avant de poursuivre « c’est de l’entraînement avec une pression à gérer matin, midi et soir. Il faut s’y tenir ».

Galantine de Porc, selon une recette élaborée dans le laboratoire de la Maison Beaufils et avec le panier proposé par le jury

Et avec ceci ?

Pour ceux qui souhaitent apprécier les saveurs de cette galantine primée, rendez-vous donc à la Maison Beaufils pour quelques heures encore. L’œuvre culinaire est un assemblage de plusieurs mets aux cuissons et préparations différentes qui se rejoignent pour les plaisirs de l’œil et des papilles.
Mais en attendant, Julien Lidon termine son apprentissage dans l’enseigne de la rue Ste Catherine avant de valider son diplôme de charcutier mention traiteur au CFA de Boulazac.

La terrine végétale

Il vous faut autre chose ?

Le métier de charcutier-traiteur est chronophage et se transforme. «  Nous devons être en mesure de réaliser des entrées, des plats, de travailler des poissons, des desserts à emporter. Beaucoup de gens viennent chercher un repas du midi à manger sur leur lieu de travail. On doit pouvoir leur fournir  » indique Geoffroy Lassimouillas. « Le fait de toucher à tout est d’ailleurs très plaisant » complète l’apprenti. Voilà donc ce qui attend dans le futur Julien Lidon que vous aurez peut-être l’occasion de croiser non pas avec un tablier et une casquette d’artisan mais avec la tenue noire et blanche de l’USB rugby. En effet celui-ci évolue avec les espoirs du club et il sera sur le pré de Gaston Simounet ce samedi 29 février pour un tout autre type de concours.

Déclinaisons de la préparation principale

*La Maison Beaufils a été rachetée le 1er juillet 2019 par la boucherie Mortessagne

X