Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

J’ai une humeur de pied à coulisse

Lisez cet article en 3 minutes

Roue Libre agit en faveur de l’utilisation la bicyclette à Bergerac et en Bergeracois. Une idée moderne derrière laquelle se cache une énergie en faveur du lien social et de la solidarité.

Dans l’atelier de l’espace Jacques Gabrielle, on tombe d’abord sur une forêt de vélos et de pièces détachées. Et en ce lundi soir, deux collégiens entrent dans le hangar avec des vélos sans frein. Qu’à cela ne tienne, les bicyclettes sont accrochées à des câbles et c’est parti, Christophe Sermonne et son équipe de bénévoles entrent en scène et guident les jeunes dans la réparation des deux roues «  tu prends une clé sur l’établi et tu débloques le câble. Ensuite tu le sors de la gaine. Il est certainement grippé ». Quelques minutes plus tard, le vélo est de nouveau sécurisé. Cela coûtera le prix d’une adhésion à 10 euros. L’adolescent est conquis. Il reviendra la semaine prochaine avec le vélo pliant d’un copain à qui il manque la chaîne.
Dans la foulée, un jeune adulte entre avec son guidon en main. Celui-ci est abîmé. Il fouille dans les pièces à récupérer. Il va trouver son bonheur. Lui aussi est conquis, le voilà membre de l’association pour un an. Le temps de faire les papiers, un autre vélo rentre, visiblement un problème de dérailleur. Un membre de l’équipe évalue la réparation. Il faut prendre une mesure « aujourd’hui, j’ai une humeur de pied à coulisse », glisse-t-il. Bref, la vie de l’atelier est un incessant va et vient où les choses se règlent avec le sourire, des clins d’oeil et de l’entre-aide.

Roue Libre redonne vie à plus de 150 par an, sans compter les réparations ponctuelles

Le vélo social et solidaire

Roue Libre existe depuis 7 ans et est depuis plusieurs années abritée au sein de l’espace Jacques Lagabrielle par la Ville de Bergerac. L’association est sur tous les fronts du social, de l’éducatif et de la solidarité. Réparations de vélos, spectacles, vente de vélos d’occasion à tout petit prix, actions envers les écoles, les centres de loisirs, l’hôpital de jour…bref tout le monde est bienvenu. L’idée est de pouvoir se remettre en selle au propre comme au figuré. « Ce tricyle est destiné à une petite tétraplégique » indique Christophe Sermonne avant de poursuivre « on va y rajouter un frein et il sera en état de fonctionner. Elle va être contente. C’est comme ça qu’on se paye ».

Les adhérents peuvent se choisir un vélo et le rénover. Il est aussi possible d’acheter un vélo à un prix réduit mais aussi de faire don de vélos.

La petite reine s’installe sur un trône

Entre le déconfinement et les programmes électoraux, la petite reine a été mise sur un trône. Acteur majeur du deux roues à Bergerac, Roue Libre prône l’espace partagé plutôt que la piste cyclable « il en faut pour tout le monde. Je suis cycliste mais j’ai aussi une voiture. C’est mieux de partager l’espace. C’est plus équitable » fait valoir le président.

site internet : Roue libre Facebook
Ouvert : Lundi 17h30 – 20h
mercredi et jeudi : 14h – 16h
atelier féminin 1er mardi du mois 18h -21h

1.7/5 - (6 votes)
X
Send this to a friend