Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Chef, une p’tite soupe, chef

On connaît désormais tous le principe. Les chefs descendent dans la rue pour nous servir leur soupe bien chaude. On vient avec son récipient et pour 2 euros on a un bol. Pour 8 euros, on repart avec un litre.

Les maîtres soupiers sont au nombre de 8, tous du Bergeracois. Jean-Louis Bousquet, l’Assiette du Libraire, a initié l’opération il y a 10 ans «  j’ai toujours voulu faire des choses pour la Ville de Bergerac » souligne-t-il avant de poursuivre « cet événement est ouvert à tous les chefs qui le désirent ».

Mille et une soupe

Soupe de moules safranées pour l’un, soupe de légumes anciens pour l’autre, soupe au feu de bois, choux fleur et citron vert, soupe de poisson bien entendu, consommé de bœuf au basilic thaï, soupe au chocolat, légumes au feu de bois ou encore un velouté de patates douces pour finir… voilà ce qui se présentera aux papilles des passants ce samedi 14 décembre.

La soupe est un incontournable de la gastronomie française.. Un velouté, une crème, un consommé, la soupe est une base mais aussi un plat populaire dans lequel on faisait tremper le pain. C’était aussi un bon moyen de ne rien perdre.

Une bonne action

Les bénéfices sont reversés le jour même à une association locale. Cette année c’est la Souris Verte qui bénéficiera de la générosité des chefs. Le Rotary est associé à eux ainsi que Promocash qui fournit des récipients et la Ville de Bergerac pour la logistique. Quant à la soupe du cœur des chefs « on aimerait qu’elle se développe sur d’autres sites du département. Le Rotary milite avec nous pour cela » fait valoir Jean-Louis Bousquet.

La soupe du cœur des chefs, rue de la Résistance, samedi 14 décembre de 8h à 12h

Les chefs derrière la marmite :

  • Jean-Louis Bousquet et Vincent Bouth, l’Assiette du Libraire : velouté de moules safranée à l’orange 
  • Hervé Battiston, l’Imparfait : velouté de patates douces et gingembre 
  • Lusine Gasparyan, Le Kristo : soupe de légumes au feu de bois
  • Benoît Vacher, Le St Jacques : consommé de bœuf au basilic thaï et citronnelle
  • Hugo Bregeon, Le Bistrot d’en Face :
  • Stephane Cuzin, La Table du Marché Couvert : soupe de châtaigne et fleur de citron vert
  • Vincent Arnoult, Le Vieux Logis : velouté de légumes oubliés
  • Gabin Peyruchaud, Le Manoir du Grand Vignoble : soupe de poisson et sa rouille
X